Les sorties orchidées

Nous retrouvons, cette année, les orchidées des Baronnies. Une première sortie le 19 mai nous amène sur les pentes de la montagne de Gravas, face au vieux village de Vercoiran.

Le printemps pluvieux ne nous épargnera pas ! Quant aux orchidées elles sont encore timides, perturbées elles-aussi par la météo ?
Nous identifions néanmoins une nouvelle espèce, l’ophrys de Demange :

La deuxième sortie, le 16 juin se déroule près de Lachau. Nous rencontrerons de plus grandes quantités et variétés d’espèces.
Un aperçu des spécimens observés dans le diaporama ci-dessous.


Les photographes à pied d’oeuvre…


Retour de promenade

Deux sorties des ateliers pédagogiques

 Jonathan2
Réalisées par Jonathan Mathieu dans le cadre du financement parc.

Les gorges de la Méouge.

C’est dans un site exceptionnel que l’association a réalisé une sortie sur la découverte de la rivière, en partenariat avec écoloc. Au cœur des gorges de la Méouge, les enfants ont pu comprendre le fonctionnement d’une rivière à l’aide d’une maquette, découvrir la qualité de l’eau grâce aux invertébrés présents dans la rivière, mais aussi réaliser des jeux sur les chaines alimentaires du milieu aquatique. Ce fût une belle journée.

Seul face à la nature

Dans la cadre d’un projet pédagogique avec une classe de l’école primaire de Mollans sur Ouvèze intitulé « apprendre à se débrouiller dans la nature » l’association a réalisé deux interventions.

Une première sortie pour comprendre comment s’organise le paysage qui nous entoure et son importance en fonction des besoins que l’on peut avoir.

Une deuxième sortie pour découvrir les plantes sauvages qui sont comestibles. Avec la réalisation d’une cueillette lors d’une petite balade tout autour du village, puis la réalisation d’une salade avec cette cueillette une fois en classe.

Les combes de Bellecombe

Elles abritent les ruines du château de Pennafort. Avec Michèle Bois nous partons vers cette montagne qui formait autrefois un fief de la baronnie de Montauban. Perché au sommet d’un éperon rocheux ce castrum contrôlait étroitement l’entrée d’un couloir situé à la descente du col de Soubeyrand.
Il n’en reste aujourd’hui que quelques pans de mur d’accès difficile. Heureusement l’érudition de Michèle et les dessins de Matthieu font revivre ce lointain moyen-âge.

 
  
Pour se faire une idée du château de Pennafort… (dessins Matthieu Morard)

  
Un passage étroitement surveillé !

Le traditionnel pique-nique