Sortie orchidées, à la recherche du Sabot de Vénus

Jonathan2 Guide : Jonathan Mathieu

le groupe

Dimanche 5 juin l’association a réalisé sa dernière sortie sur le thème des orchidées.
Une petite balade nous a mené au cœur d’une hêtraie sur la montagne de Chamouse, où nous avons pu découvrir une flore peu commune dans les Baronnies.

DSC_0616

Les participants ont ainsi pu profiter d’une belle journée pour observer une jolie station de Sabot de Vénus ainsi que bien d’autres espèces d’orchidées.

Liste d’espèces rencontrées :

  • Néottie nid d’oiseau
  • Orchis pourpre
  • Orchis du Fuchs
  • Listère oval
  • Orchis militaire
  • Sabot de Vénus
  • Orchis de mai
  • Céphalanthère à grandes fleurs

3 Orchidées

vénus

Sortie orchidées, Sainte-Jalle

Jonathan2 Guide : Jonathan Mathieu

P1190995

Dimanche 22 mai nous avons réalisé une nouvelle sortie sur les orchidées sauvages des Baronnies.
L’occasion de découvrir de nombreuses espèces d’orchidées, dont certaines pouvant êtres rares. Une dizaine de personnes étaient présentes et ont pu profiter d’une belle journée pour faire de jolies photos de fleurs et de paysages, tout en profitant des explications de notre guide.

P1190987

liste des espèces rencontrées :

  • Orchis pourpre
  • Céphalanthère à grandes fleurs
  • Orchis pyramidale
  • Ophrys fausse bécasse
  • Ophrys mouche
  • Platanthère à deux feuilles
  • Orchis de Provence
  • Orchis brûlé
  • Listère ovale
  • Orchis moucheron

P1190992

Sortie “fête de la nature”

Jonathan2 Guide : Jonathan Mathieu

Dans le cadre de la semaine de « la fête de la nature » organisée par le département de la Drôme, l’association Pren-lo d’aise a réalisé une sortie sur la commune du Poët-en-Percip le samedi 21 mai.

fête nature10
Cette sortie avait pour objectif de découvrir l’environnement qui nous entoure (notamment les fleurs), tout en profitant de jolis points de vue sur le Mont Ventoux, les Hautes-Baronnies et la vallée du Menon. Une boucle de quelques kilomètres, nous a amené à traverser des milieux où l’agriculture et l’élevage ont une grande importance pour le développement de la faune et de la flore.

fête nature11
Nous avons traqué impitoyablement les orchidées (voir ci-dessus), et découvert de nombreuses espèces, notamment un grand nombre d’ophrys de la Drôme.

Sortie orchidées, Châteauneuf-de-Bordette

Jonathan2 Guide : Jonathan Mathieu

Un grand succès pour la première sortie orchidées.

orchidées16-1-40

Dans le cadre des sorties organisées par l’association Pren-lo d’Aise pour la découverte des orchidées présentes dans les Baronnies, nous avons réalisé notre première sortie ce samedi 14 mai, sur la commune de Châteauneuf-de-Bordette.

orchidées16-1-26

Onze personnes étaient présentes pour participer à cette première sortie. Une petite balade nous a mené à traverser une forêt de majestueux châtaigniers, ainsi que de magnifiques paysages, sans pour autant oublier d’observer et de photographier les orchidées. Nous avons pu en observer 14 espèces différentes, tout en profitant des explications sur la détermination et le mode de vie de ces espèces de la part de notre guide.

orchidées16-1-41

Voici la liste des espèces rencontrées lors de la sortie.

  • Orchis pourpre
  • Orchis pyramidale
  • Ophrys fausse bécasse
  • Ophrys araignée
  • Céphalanthère à grandes fleurs
  • platanthère à deux feuilles
  • Ophrys mouche
  • Orchis singe
  • Orchis homme pendu
  • Orchis de provence
  • Listère ovale
  • Limodore à feuilles avortées
  • Ophrys aurélien
  • Orchis militaire

Retrouvez toutes ces espèces observées dans le diaporama ci-dessous :

Châteaux du Buëch

Samedi 09 avril : sortie à Mison et Châteauneuf.

michelebois
Guides : Michèle Bois, Alexandre Vernin

DSC_0010Guidés par Michèle Bois et Alexandre Vernin, la dizaine de participants a pu profiter d’une journée magnifique sur la trace des habitats et châteaux (presque) disparus de la basse vallée du Buëch. Un régal pour les yeux et la curiosité !
Photos : Matthieu Morard

Les plantes comestibles

Samedi 26 mars

Beaucoup de plantes sauvages sont comestibles et peuvent être utilisées pour la préparation de salades, de soupes, de tisanes… Au cours de cette petite promenade, nous avons découvert quelques-unes de ces plantes. Ce fut l’occasion de découvrir les différentes textures, les différents goûts des plantes sauvages tels que la chicorée, la pimprenelle, la doucette, la laitue, le pissenlit…

Jonathan2
Guide :
Jonathan Mathieu.

plantes

Le fort de Montauban

Après le fort de Mévouillon le 27 septembre, nous découvrons aujourd’hui celui de Montauban. Nous aurons ainsi visité les deux sites médiévaux à l’origine du nom donné à notre territoire.

En effet, si Dame Percipia fonda la dynastie des Mévouillon, ses héritiers ne maintinrent pas très longtemps l’unité du territoire et sous le règne de Raymond II (1120-1175) le territoire des Mévouillon est découpé en deux parties. Ainsi naissent « les Baronnies ». La seconde Baronnie établira son siège à Montauban, dans la vallée du Ruègne, à seulement 2 km à vol d’oiseau de la forteresse de Mévouillon mais séparé par une montagne tout de même. Rapidement, les deux Baronnies deviennent rivales, donnant lieu à de nombreux conflits pendant deux siècles parfois apaisés par mariage entre cousins !

Du fort existant au XIIème siècle, construit sur l’éperon rocheux de Ville-Vieille il ne subsiste aujourd’hui que quelques tas de pierres. Mais nos guides, Michèle Bois et Alexandre Vernin, aidés par Matthieu qui en quelques traits a imaginé l’aspect que pouvait avoir la forteresse, ont su par leur passion et leur érudition faire revivre l’espace d’une visite nos lointains ancêtres.

Dessin : Matthieu Morard
Dessin : Matthieu Morard

Après le pique-nique au col de Perty nous partons sur les pentes de la montagne de Chamouse jusqu’au cabanon Laugier. Temps splendide, couleurs d’automne somptueuses… Une journée magnifique.

montauban-13

Le fort de Mévouillon

Dessin : Matthieu Morard
Dessin : Matthieu Morard

Mévouillon est le berceau historique des Baronnies.
Le promontoire rocheux du fort en fait une place forte naturelle occupée depuis la préhistoire.
Autour de l’an mille, Dame Percipia fondera la dynastie des seigneurs de Mévouillon qui se succèderont et domineront la région pendant près de trois siècles.
En 1317, la seigneurie est vendue au Dauphin par son dernier représentant criblé de dettes anciennes. Le fort sera ensuite le théâtre des violences des guerres de religion dans la région.
La paix est revenue mais la monarchie absolue se méfie de ce type de fortifications et Richelieu ordonne une première démolition en 1640, en 1684 l’ensemble du fort sera rasé.

Plan de Mévouillon (17° siècle)
Plan de Mévouillon (17° siècle)


Le Buis préhistorique

Samedi 27 juin

À la découverte du site archéologique de Bas-Guillotte, en plein Buis, à proximité de l’Ouvèze. Le guide nous explique les particularités de ce lieu mis à jour par les frères Catelan en 1911. Enormément de matériel lithique (en pierre) y fut trouvé et cela a permis de mieux connaître le fonctionnement des tribus néanderthaliennes de l’époque. La fin de matinée nous emmène du coté de Cost (en voiture) pour observer un autre site préhistorique intéressant (avec grottes sépulcrales et « cap barré »).

préhisto5

Le site de Cost

Quelques extraits de la sortie et des explications de Pierre André dans cette vidéo :